Yoga prénatal

Excellent

Une professeur très douce, très à l’écoute et une approche très agréable pour toutes les futures mamans…
En plus de dévérouiller, le corps, les tensions, elle le soulage, le libère et donne des supers conseils pour l’accouchement

Cécile

Cours très agréable avec une prof très sympa

Prof très sympa, pédagogue, patiente
Prends en compte nos douleurs pour adapter son cours
Mouvements bien adaptés à la grossesse
Permet de se sentir plus détendue notamment avec la relaxation à la fin du cours

Cécile

Accepter son corps transformé et se préparer à accueillir bébé

Les cours de Brigitte dans le 18 ème m’ont apporté à chaque fois une détente bienvenue pendant ma grossesse.
Les postures sont bien adaptées aux gros bidons.
Le professeur nous incite à se connecter avec le bébé. A l’accueillir avec bienveillance et sérénités.
Indispensable pour une grossesse zen!

Pascaline

Une expérience très bénéfique que je recommande

J’ai commencé les cours de yoga prénatal  au début du 4ème mois de grossesse. A ce moment de la grossesse, il est parfois encore difficile de concevoir clairement physiquement qu’il y a un petit être en nous… Commencer à ce stade m’a ainsi permis de prendre conscience de mon corps, de la présence de mon fils et de communiquer très tôt avec lui… Bien avant même de le sentir bouger!
Le reste de la grossesse s’est ainsi déroulé dans une harmonie très agréable avec bebe et avec beaucoup de communication et de complicité qui perdurent au delà de la vie intra-utérine. On me dit souvent que mon fils est très présent et éveillé… Je suis intiment convaincue que cela y contribue.
 
Pendant ces six mois de pratique, le yoga prénatal m’a aussi apporté en tant que femme un moment de détente, d’écoute avec moi même et le groupe, et de me préparer pour le jour J avec une grande sérénité.

Le jour J d’ailleurs le yoga m’a servi mais bien différemment de ce que j’avais imaginé…. Je pensais avant d’accoucher m’en servir pour le pré travail. Mon accouchement a été déclenché et finalement cela m’a permis d’accepter sûrement beaucoup plus facilement cet imprévu technique et le stress d’entendre le rythme cardiaque du petit bout qui ralentissait régulièrement (il avait le cordon autour du cou) puis de gérer un travail déclenché. La sage femme qui m’a accouchée m’a dit être bluffée par la façon dont j’avais géré la douleur et l’expulsion. La respiration du yoga en était la clef.

Pour moi et mon bébé, le yoga prénatal a donc été une expérience très bénéfique et je recommande vivement aux futures mamans de s’y mettre et pas trop tard….

Catherine