Le Noël intérieur

Facebook
Facebook
Instagram
Envoyer un Email

Les Fêtes de Noël sont devenues une course effrénée aux achats massifs d’ordinateurs, téléphones portables, appareils photos digitaux, i-phone, i-pod et quelques jouets en plastique parmi toute cette technologie. Les principales invitées à la fête sont les cartes de crédit, exsangues dans leurs efforts pour remplir tous les vides existentiels. Nous mangeons à n’en plus pouvoir, débattons pour savoir avec quelle partie de la famille nous passerons les fêtes, ouvrons les cadeaux au milieu des pleurs d’enfants à bout….et finissons vidés après le terrible marathon.

D’un point de vue plus profond, chaque mois de décembre nous partageons le rituel du souvenir d’un vécu simple et extraordinaire : l’histoire d’une mère qui a accouché en pleine nature, entre ses chèvres, ses ânes et ses bœufs, protégée par un homme appelé Joseph. Selon les textes, Joseph partit en quête de la sage-femme, mais lorsque celle-ci arriva, Jésus était déjà né. La femme en regardant la scène s’exclama : « cet enfant qui à peine né prend déjà le sein de sa mère, deviendra un homme qui jugera selon l’Amour et non selon la Loi ». Ce beau petit fut reçu dans une atmosphère sacrée, dans la chaleur de l’étable et sous l’extase du regard aimant de sa mère. Deux mille ans plus tard, nous célébrons toujours la naissance d’un enfant dans de bonnes conditions et honorons le miracle de la vie.

Vu sous cet angle, Noël devrait être l’occasion de rendre hommage à chaque naissance de bébés maternés et cajolés. Ces enfants deviendront une génération d’hommes et de femmes qui apporteront sagesse et paix intérieure aux êtres humains. A nous donc, de décider si nous voulons vraiment continuer à consommer frénétiquement en alimentant le néant, ou si c’est le moment d’apporter un peu de clarté, de soutien et de tendresse à chaque femme prête à accoucher, en nourrissant ainsi le futur.

– Laura Gutman-

 

Newsletter de Laura Gutman, Décembre 2008 – Traduction Brigitte Rietzler (Temesira)

Illustration © Chloé Dewar (illustration pour une carte de vœux qui a servi au co-financement de la River House Montessori School)

Facebook
Facebook
Instagram
Envoyer un Email